Un amour de Chicago…

Quelle ville… Ouverte sur le lac, traversée par la rivière, inondée de lumière… 

Retour Paris délicat 😉

Après Utoya

Le plus difficile pour les survivants de la tuerie d’Utoya en Norvège sera de vivre avec cette question : Pourquoi moi ? Pourquoi ai-je eu la chance de rester en vie ? Moi et pas mon pote de 18 ans… Pour retrouver une paix vitale, il faut sans doute trouver une forme de réponse. Chacun la sienne. Une réponse qui convienne à chacun… Une réponse individualisée suivant ses croyances… chacun avec ses moyens…. La plus vertigineuse d’entre toutes étant qu’il n’y a pas de raison… d’autre que la chance. La chance d’être en vie.

Naulleau, Zemmour et moi

Longtemps, on me parla de Jean-Claude Vandamme (cf coup d’éclat @ Canal +  au siècle passé) et maintenant de Naulleau… (Coup de torchon au début de ce siècle @Ruquier). Merci internet, merci You tube. Aussi ai-je décidé pour liquider le sujet (Humm…) de m’en expliquer ici. De façon synthétique et j’espère définitive !

1. Entièrement de ma responsabilité : je n’aurais jamais dû y mettre les pieds sur ce plateau…

2. Je n’en veux pas à Laurent. Il n’y a plus que ses amis pour accepter d’y aller (je plaisante, je plaisante…)

3. Finalement, ils sont vraiment ce qu’ils ont l’air d’être Zemmour et Naulleau. Bonnes têtes de lard. Aigreur et frustration quand tu nous tiens… c’est pas beau.

4. Zemmour avait dit du bien de mon écriture quelques années auparavant sur un autre plateau télé… De plus, une éditrice révélera peut-être un jour le joli comportement du monsieur. A suivre, donc.

5. La justice a épinglé Naulleau pour de sales affaires… Ca, c’est fait.

What else ? C’est déjà vieux, non ? Mais enfin, il est vrai que sur le moment, j’étais (comme d’autres) sous le choc, dans les cordes… En plus, c’était enregistré et donc j’étais piégée. Désagréable sensation. Inutile ? Pas sûr, recyclée, elle peut booster. Mais enfin, lorsque Jean-Marc Roberts, patron des éditions Stock, confie qu’il ne veut y envoyer aucun de ses auteurs, je salue une fois encore l’intelligence du bonhomme…

A bientôt pour de nouvelles aventures… Vous ne m’en parlerez plus, promis ? Merci 😉

Egalité !

Il y a un truc qui s’aggrave à la télé… Dans les émissions dites « à sens », Taddeï, C dans l’air etc., de moins en moins de femmes sont en plateau.
Papa lit, Maman coud, c’était il y a déjà une bonne cinquantaine d’années… Colette et Rémi aussi… Je ne suis pas une militante féministe mais ça fait plusieurs fois que je me fais cette réflexion et la partageant récemment avec un responsable de France télé, il me fit cette réponse : « Ben oui, on cherche mais on n’entrouve pas des femmes… C’est pas si facile !… » Bon… Continuez à chercher alors… mais moi, je m’impatiente.

L’autre jour à la radio, on rabâchait les chiffres que l’on connaît… En moyenne, les salaires des femmes (à travail égal) sont inférieurs de 25 %. Analyses, commentaires, explications… prévisions même : « Dans 15 ans… » STOP. Aucun argument ne justifie cet état de fait, aucun. Les grossesses ? On devrait payer mieux les femmes qui mettent au monde… Bon, j’exagère mais à peine.
A travail égal, c’est salaire égal. Tout de suite et maintenant. Sans discussion, juste par principe.

Et puisque j’y suis… C’est moitié de femmes à l’assemblée, au gouvernement, dans les C.A… et tous les cercles où des décisions influant sur l’avenir de notre société se prennent…

Ah, y a des matins où l’on a envie de taper du poing sur la table !!

Vous êtes d’accord ? Oui, forcément.

La caissière + moi

Dimanche matin en forme de Mea Culpa… Cette fois, ce blog est bel et bien déserté. Honteux et désolant de faire une croix sur un bel espace de liberté quand… Mais. En fait la dernière fois que j’ai eu envie d’écrire quelque chose ici, c’était pour déplorer l’agressivité de mes semblables. J’ai été agressée à la caisse d’un super marché par un homme et une femme (qui ne se connaissaient pas mais se sont rejoints dans les insultes) devant lesquels j’étais pasée sans les voir leur volant ainsi malgré moi leur place dans la file d’attente. On peut en juger : c’est passionnant.

Mais enfin quand même. Les visages qui se tordent, les colères bouillantes, les menaces presque physiques m’ont impressionnée. On est en temps de paix mais si… On se fait vite un film. Et puis surtout, surtout, que leur fait-on subir pour qu’ils deviennent enragés, des fauves en cage… ? Ils ne sont plus étanches…

La caissière du magasin lorsque je suis passée devant elle (à mon tour 😉 m’a dit qu’elle se faisait insulter à longueur de journée sans raison par des clients… Vous imaginez ça ? Vous travaillez et vous vous faites traiter de… au choix.

Le monde va bien, je confirme.

 

A suivre…

Comment font tous ces gens pour tenir leur blog au quotidien ???

A supposer que ce blog soit lu, j’aimerais bien vous faire cadeau de mots mais…  Ah si. Je pourrais vous parler de ce qui s’est passé cet après-midi. Pour la première fois depuis… depuis, l’équipe de NPA, Nulle part ailleurs, a été réunie pour un prime pour Antoine sur France 3 diffusé demain soir.
On a beau ne pas être nostalgique, cela fait drôle de mesurer le temps passé. Heureusement, Antoine toujours sexy. Ouf.